La femme intégrale

Il est judicieux d’observer ce qu’il se passe autour de nous et de voir les nombreuses représentations liées au féminin. Entre la sorcière et la déesse des cercles spirituels, émergences d’un ras-le-bol judéo-chrétien, on n’en finit pas de définir le féminin au gré des modes, des époques.

La mondialisation aidant, on se retrouve aujourd’hui avec une panoplie de représentations qui encerclent le féminin dans des polarités déclinées selon l’exotisme du jour. Un jour, la puissante Shakti, le lendemain la sombre Lilith. Oui, la femme est un être cyclique et ses cycles dépendent du bon équilibre de son anima. Sans compter que comme on le sait bien, les femmes viennent de Vénus et les hommes de Mars. Pour ma part, je n’aurais guère envie de me retrouver sur une planète bourrée de dioxyde de carbone.

Bref, toutes considérations spirituelles et psychologiques mises à part, points de vue qui continuent à avoir leur nécessité et leur légitimité, qu’en est-il de la femme sous l’angle du supramental ?

Etonnamment, l’on entend encore et toujours les mêmes choses : La femme est émotive, elle a un utérus, elle est intériorisée, elle a des capacités psychiques hors normes, elle a plus de difficulté à prendre la parole, elle est passive. La liste est longue. Soit. Cela est vrai mais cela n’est pas réel.

La femme dans la vibration supramentale devra progressivement se libérer de tous ces archétypes, de toutes ces définitions qui la cantonnent dans les champs des concepts et des actions admis selon son sexe. Elle devra cesser de se laisser définir par ce qu’une femme est supposée être ou représenter et ne plus se laisser diffracter par les  différents miroirs qu’on lui tend depuis des éons, qu’ils soient hormonaux, genrés, psychologiques, culturels ou spirituels.

Toutes ces conceptions sont des structures qui ont permis à l’humanité de se développer mais deviennent et deviendront encore plus dans les prochaines générations, des représentations et des identités dépassées. Dépassées parce qu’une autre forme d’intelligence a entamé sa descente dans le corps humain,  celle de l’esprit.

Dès lors, toutes les mémoires inhérentes à la construction du féminin disparaîtront  pour laisser la place à une nouvelle structure. Ce n’est pas un jeu de l’esprit que d’affirmer que la femme intégrale ne sera plus cette femme amoureuse de l’amour, lointain héritage de son essence mais qu’elle sera l’amour dont les piliers de la justesse seront un esprit acéré et une volonté à dépasser les plans astraux qui l’emmurent dans la sécurité de sa condition d’être passif. L’on en voit déjà les prémisses aujourd’hui dans les mutations sociétales auxquelles nous faisons face actuellement surtout si l’on pense, pour ne citer qu’elles, à la crise du couple et à celle du mariage.  

La femme intégrale sera la femme devant qui toutes les déesses et tous les dieux de tous les panthéons planétaires s’inclineront et se briseront sous la flamboyance de son esprit.  Cette femme là n’aura que faire d’une alliance qui ne la satisfait pas ou plus puisqu’elle aura piétiné sa harpe aux accents amoureux et mélodramatiques, l’instrument de sa servitude sacrée et elle aura enfin la puissance de prendre la parole dans les cercles qu’elle ajustera à sa vibration. Elle délaissera progressivement son identité construite et entretenue par les plans intermédiaires pour se propulser hors de sa matrice et s’allier à son origine, origine dans laquelle les principes masculin et féminin sont fusionnés.

De plus,  elle aura intégré toutes les fausses vérités la concernant et démasqué les jeux de pouvoir dont l’homme dépend encore beaucoup. En lieu et place d’une petite fille, d’une amante délaissée, d’une mère, d’une battante, d’une guerrière, elle n’aura gardé que le seul principe dont les émanations jusqu’à présent n’en étaient qu’un pâle reflet, l’amour épuré de toutes ses émotions, de toutes ses blessures, de tous ses combats gagnés et perdus, l’amour dans son intégralité, c’est-à-dire une pleine présence à soi, une pleine présence aux autres et, dans son regard, vous verrez tous les univers, tous les savoirs allumés par le diamant de son cœur.

La femme intégrale est l’avenir de l’humanité.

6 commentaires sur « La femme intégrale »

  1. Comme pour chaque article : bien « vu » (bien vibré!). Oui il est largement temps de dépasser, de briser, ces archétypes. Ils ont été usés jusqu’à la corde par une «psycho» (psychologie, psychiatrie), un féminisme, une spiritualité qui finissent en Ouroboros qui se dévore lui-même. En ouvrant un chouïa le champ de conscience, cela devient possible d’amener de nouveaux outils et champs d’action. Arrêtons de « Penser » la Femme (la Pensée vient d’ailleurs) et la femme Intégrale pourra apparaître, sans révolution ni fracas : dans un silence cosmique Intégral. Merci pour cet article.

    Aimé par 1 personne

  2. Quelques mois ont passé et les divines Révélations se sont succédées. Effectivement, le monde entier peut constater que la Femme du Troisième Millénaire renaît de ses cendres : le Serpent n’a qu’à bien se tenir, son fruit pourri ne laisse qu’un goût amer de fausses promesses, et les « Ève » sont sacrément résolues à retrouver leur Paradis Perdu !! Bye-bye la ligne du Temps luciférienne avec ses dinosaures de prédation, ses guerres mondiales dont la troisième ne se nomme même pas (censure et désinformation), ses macabres ossements qu’on appelle faussement science : la Puissance Multidimensionnelle ne s’encombre pas d’une histoire fallacieuse en 2D (ligne d’un temps qui n’existe que dans notre matrice de contrefaçon). Bref, ça bouge et c’est bonheur ! Bises

    Aimé par 2 personnes

  3. « La femme intégrale sera la femme devant qui toutes les déesses et tous les dieux de tous les panthéons planétaires s’inclineront et se briseront sous la flamboyance de son esprit. »

    Ainsi soit-il.

    J’ouvre donc mon Supramental à l’Univers TOTAL pour nous éclairer de toutes ses lumières sur la Femme Intégrale. Et quant à moi je mets « Intégrale » en majuscule. Et Intégrale rime bien sûr avec TOTALE.

    Que l’on me permette de fixer très brièvement le cadre ou Paradigme global qui permet enfin de comprendre vraiment la question du Supramental et des pièges à éviter, pour rester dans le vrai. Et liée à cette question, celle de la Femme Intégrale. Que l’on patiente, on va arriver à cette question, après avoir planté le décor.

    Car il y a le vrai Supramental, et le moins vrai, pour dire les choses ainsi. C’est la notion d’Univers TOTAL (ce Paradigme donc) qui permet de comprendre vraiment les choses, et donc en particulier cette question du Supramental, sous un angle plus scientifique. Or justement c’est ce Paradigme qui est ignoré ou plutôt caché par les êtres qui ne veulent pas que ça se sache, ce qui brouille les pistes et ouvre les portes aux moins vrais (on va le dire comme ça pour l’instant…).

    Pour présenter donc brièvement l’Univers TOTAL qui éclaire tout d’un jour nouveau, il est par définition l’Ensemble de TOUTES les choses et de tous les êtres. Il est donc l’Etre TOTAL, la définition exacte de ce que certains nomment la « Source » sans dire ce que c’est exactement. Et c’est la définition scientifique aussi de ce que beaucoup nomment « DIEU », mais alors à distinguer des usages religieux de ce mot, sans non plus sombrer dans l’excès inverse, qui est de rejeter systématiquement et en bloc tout ce qui parle de Dieu ou de la Bible. Ce faisant, on fait preuve de sectarisme qui n’a rien à reprocher au mal que l’on prétend indexer. Soyons donc raisonnables, intelligents.

    L’Univers TOTAL, c’est donc l’Ensemble de TOUTES les choses et de tous les êtres, l’Etre TOTAL, l’Etre Suprème, on ne peut pas définir plus grand. Donc toute chose, tout être est en lui. Toute chose existe dans l’Univers TOTAL, et le contraire de toute chose aussi. Il existe une infinité d’univers (et d’êtres) dans l’Univers TOTAL, une infinité qui sont connectés à l’Univers TOTAL, ce sont les univers normaux, que nous appellerons aussi les Univers d’Alternation. Et aussi (et c’est ici le point clef pour comprendre le problème ou les problèmes qui se posent) il existe une infinité d’univers déconnectés, qu’on appellera les univers de Négation (car on y nie l’Univers TOTAL). Et la Négation est la cause profonde des choses négatives, la racine des maux.

    Pour plus de détails, voir le PDF gratuit: L’Univers TOTAL, l’Alpha et l’Oméga:

    Cliquer pour accéder à univers-total-alpha-et-omega.pdf

    On y arrive doucement au Supramental et à la Femme Iintégrale. Patience…

    Ce qui intéresse mon propos est de comprendre que justement nous sommes présentement dans l’un de ces univers déconnectés de l’Univers TOTAL, déconnectés de la « Source », pour le dire avec d’autres mots. Et la terre est l’un des mondes de cet univers de Négation. Tous les univers de Négations forment collectivement l’Univers de Négation au singulier, que je nomme l’Onivers, et cela correspond à ce qui est communément appelé l’Astral.

    Et voici le second point qui touche la question du Supramental: l’Univers TOTAL FRACTAL. Cela implique que non seulement nous sommes dans l’Univers TOTAL en vertu de sa définition même, mais aussi il est en nous en raison de sa structure FRACTALE. Ceci est très important de le comprendre.

    Cela a pour conséquence que nous avons une infinité de notre Moi en nous, et une infinité de notre Moi hors de nous. Dans un homme donc, il y a une infinité de versions de l’Univers TOTAL, à cause de sa structure FRACTALE Or dans ces versions internes, il y a toutes les femmes de l’Univers TOTAL, donc dans un homme est cachée au moins une femme, et même toute l’infinité des femmes! Même raisonnement avec une femme. En elle est cachée au moins un homme, et même toute l’infinité des hommes! C’est la qualité défectueuse de notre connexion à l’Univers TOTAL qui nous empêche de percevoir cette vérité fondamentale, celle qui dit donc que nous sommes un avec le TOUT et avec les autres. Mais comprenant maintenant cela, nous comprenons aussi qu’il est inutile d’opposer les femmes aux hommes et vice-versa, il faut sortir de ces schémas lucifériens. L’Homme et la Femme ne sont que deux formes du même Être. La différence est juste pour la Diversité et la Différenciation des rôles, et non pas pour les oppositions (logique de dualité).

    La structure FRACTALE de l’Univers TOTAL a pour conséquence aussi que notre mental ou notre conscience n’est pas que dans notre petit cerveau, qui n’est en fait qu’un récepteur de la conscience ou du mental, qui est étendu à l’infini, bien au-delà du volume de ce cerveau. Toute la question est juste maintenant de savoir si le récepteur fonctionne bien ou pas, est bien connecté ou pas à notre Moi universel. Comme dans toute question de réception, de capter ceci ou cela, il y a le problème des parasites, des impostures (en l’occurrence ici des entités de Négation, déconnectées) qui se font pas passer pour ce qu’ils ne sont pas, pour notre « Moi », etc., pour nous maintenir prisonniers de leur Fausse lumière. Mais quand on comprend vraiment l’Univers TOTAL, sa logique (en l’occurrence l’Alternation), son fonctionnement etc., on arrive relativement facilement à détecter les impostures et à reconnaître la Fausse lumière par ses signatures.

    La nature FRACTALE de l’Univers TOTAL est donc la clef du Supramental, de la Supraconscience, les vraies. Pour se connecter au vrai Supramental, à la vraie Supraconscience, il suffit juste d’être connecté ou reconnecté à l’Univers TOTAL, le Paradigme perdu, qui est aussi le Paradis perdu. Sa logique est l’Alternation, l’opposé donc de la Négation. ce sont ces deux paradigmes, qui sont représentés par les deux arbres emblématiques du Jardin d’Eden, comme quoi la Genèse ou la Bible, ce n’est pas si méchant que cela. La vraie méchanceté vient seulement de son incompréhension ou du fait de mal la présenter et la représenter. C’est le problème des religions en général. Mais il faut comprendre aussi que les religions d’une part et les attitudes anti-bibliques primaires, sont les deux faces d’un même mal, d’un même Lucifer, d’un même Serpent.

    Qui dit la Genèse ou le Jardin d’Eden dit… Eve! Et là nous arrivons aussi à la question de la Femme Intégrale. Si l’on dit que la Femme doit redevenir Intégrale, on dit aussi par la même occasion qu’il s’est passé quelque chose qui lui a fait perdre son Intégralité (pour le dire ainsi), pour qu’elle ne soit plus ce qu’elle était ou devait être. On ne peut pas résoudre un problème sans poser le bon diagnostic, sans comprendre la genèse du problème, c’est évident.

    L’Ennemi de la Femme, c’est Lucifer, de nos jours incarné par le mondialisme et ses valeurs perverses (la perversion des valeurs divines), où la femme perd plus que jamais son identité. Au nom d’une fausse libération, qui n’est autre que la nouvelle forme du fruit défendu, miroité par le Serpent Kaa à Mowgli la Femme, et sur les airs de la chansonnette: « Aie confiance, crois en moi, je suis là, pour veiller sur toi et sur ta libération. Tu dors, petite de Femme? »

    Le Serpent (Lucifer donc) lui-même dit de nos jours que c’est bien lui l’Ennemi de la Femme. Ils ne s’en cachent m^me plus. Il suffit de taper par exemple sur Google Images: « La femme et le serpent », et regardez le résultat! Vous serez étonnée, mon Feu de l’Esprit! Tout est là, la vérité est juste devant nos yeux, plus besoin d’interprétation.

    On n’a que trop entendu les mauvais diagnostics, et des remèdes qui ne font que le jeu du mal. Que l’on continue comme cela et Lucifer le Serpent d’Eden a encore de beaux jours devant lui, et l’esclavage et les maux de la Femme avec. Mais il s’agit maintenant pour la Femme d’écraser la tête du Serpent. Si, si, on a bien lu, et c’est écrit dans la Bible, dans Genèse 3: 15, et c’est aussi de ce combat entre le Serpent et la Femme qu’il est question dans Apocalypse 12. Comme quoi!

    Et c’est simplement aussi ce que vous dites sans le savoir ou en le sachant peut-être, mon Feu de l’Esprit:

    « La femme intégrale sera la femme devant qui toutes les déesses et tous les dieux de tous les panthéons planétaires s’inclineront et se briseront sous la flamboyance de son esprit. »

    C’est dit avec d’autres mots, mais c’est bien ça. Il faut juste ajouter qu’il ne faut pas oublier aussi le coeur. L’amour n’est pas une faiblesse mais au contraire une force. On ne gagne rien à combattre l’esprit masculin et macho sans amour avec un esprit féminin macho aussi et sans amour. Des femmes croient que pour combattre des hommes déconnectés (lucifériens donc) il faut être « viriles » comme eux. Mais on gagne un combat contre un adversaire avec une arme qu’il n’a pas, et pas avec l’arme avec laquelle il est le plus fort, cela va de soi.

    Et ce combat de la Femme ne se gagnera pas non plus sans ou contre l’Homme, le vrai, Adam, qui est l’allié d’Eve, victime comme elle du même Serpent, et pas l’ennemi d’Eve! Oh, Eve, ne combats pas ton allié, ne marque pas des buts contre ton camp. C’est alors Lucifer qui en ressort gagnant. Au lieu de ce Féminisme-là qui ne distingue pas l’ivraie du blé, qui met les Adam dans le même sac que les Lucifer (les serpents donc), il vaut mieux le beau et magnifique combat des Femmes d’Alternation. Le Féminisme actuel (et il faut même dire les Féminismes) repose sur le paradigme de Lucifer, la Négation, tandis que le combat des Femmes d’Alternation pour le retour de l’Eve, la vraie, repose sur le Paradigme de la Femme, l’Alternation, l’Univers TOTAL l’Alpha et l’Oméga. La Force de la Femme, elle est là et pas ailleurs.

    La Femme Intégrale donc, c’est la Femme d’Altenation, qui a retrouvé son Paradigme perdu, son Paradis perdu…

    Le Supramental? Parlons-en maintenant. Le Supramental, oui, mais lequel? Car il y en a deux. Celui de Lucifer le Porteur de la Fausse lumière, le maître de monde, et même de cet onivers,qui fait partie de l’Onivers, ou Univers de Négation ou Astral, si vous préférez.

    Il y a donc le bas-Astral (le bas enfer, pour le dire dans un autre langage), et même le très-bas-Astral (le très bas enfer donc),. Nous sommes dans le moyen Astral, l’enfer moyen donc, et au-dessus il la haut Astral et le très haut Astral, le supra Astral. Le Supramental dont beaucoup parlent, c’est en fait une connexion ou une fusion avec ce supra Astral. Autrement dit, une connexion et même une fusion avec Lucifer qui usurpe leur Moi supérieur qu’ils croient être le leur…. On reste donc en fait dans l’Onivers, la sphère de Lucifer, la Fausse lumière. Autrement dit encore, on reste dans l’Univers de Négation, déconnecté de l’Univers TOTAL, de l’Alternation.

    La Femme est la génératrice du monde, et c’est la Science de l’Univers TOTAL qui permet aujourd’hui de comprendre pourquoi. Il ne fallait surtout pas compter sur Lucifer et son système pour découvrir cette vérité et ce secret qui signifierait précisément la fin de ce système phallocrate (ce qui veut dire luciférien, on est d’accord? Ou si vous préférez, le système patriarcal que plus d’une femme ne supporte pas, et rassurez-vous, les vrais hommes aussi).

    Le Pouvoir de la Femme ou plus exactement du Principe Féminin, a été soigneusement caché, occulté, rendu ésotérique. Il suffit par exemple de regarder des jeux comme le jeu de Dame ou d’Échecs et se demander pourquoi dans ce jeu emblématique c’est la Dame la pièce la plus puissante sur l’Echiquier. Il s’agit ni plus ni moins d’une révélation discrète d’une connaissance ou gnose secrète. Le Pouvoir de la Femme, le Pouvoir de la Dame donc, est utilisé dans des rituels lucifériens (souvent à caractère sexuel, comme par exemple les rituels de la Femme et le Serpent, ou plus communément les rituels de programmation MK, Monarch et autres Bêta Kitten) dont seuls les initiés comprennent le sens. Autrement dit, l’Energie Féminine (celle de la Femme Divine) est détournée par Lucifer pour nourrir son système. Le secret de son pouvoir est là.

    Regardez par exemple les fresques de Bank of America peintes par les mondialistes et vous verrez dans l’un d’elles une Femme prisonnière d’un cube en verre relié à un Soleil Noir. Et demandez-vous ce que Lucifer et les siens expriment ainsi par ce symbolisme.

    Tant que la Femme (Eve donc) sera l’esclave de Lucifer (le Serpent d’Eden), esclave qu’il garde comme un trophée pris à Dieu (c’est-à-dire l’Univers TOTAL), son pouvoir perdura. Mais Femme libérée, Lucifer dans l’abîme. Cela aussi, c’est écrit dans la Bible, c’est le sens d’Apocalypse chapitres 20 et 21.

    Telle est donc la Femme, tel est le monde correspondant.Si la Femme est prisonnière de Lucifer, elle incarne la Négation, elle génère un monde de Lucifer ou monde de Négation, et c’est bien ce qui nous est arrivé, regardons la vérité en face. Une guérison ne commence que quand le diagnostic est bien posé.

    Et qui suis-je pour dire tout cela? Eh bien l’Esprit de la Vérité. Ou si vous préférez, pour le dire dans votre langage: le Supramental de la Vérité. Parce que l’autre Supramental, c’est le Mensonge ou la Fausse Vérité ou la Fausse Lumière.

    « La femme intégrale est l’avenir de l’humanité », dites-vous, et c’est tout à fait ça.

    Le vrai Paradigme et donc le vrai Paradis, je le redis, c’est l’Univers TOTAL, l’Alpha et l’Oméga. C’est ce que d’aucuns appellent la « Source » mais sans dire ce qu’elle est exactement. Quand la Femme retrouve enfin son Paradigme perdu, elle redevient ce qu’elle était! Le Paradigme de la Femme Intégrale, c’est donc la Science de l’Univers TOTAL (https://hubertelie.com/). Et quand la Femme se reconnecte à son Vrai Paradigme et Paradis, elle s’appelle la Femme d’Alternation ou simplement l’Alternation. Elle est alors synonyme du Paradis de l’Homme et de la Femme.

    Dis-moi, s’il te plaît, ma chère Abby Eve, toi qui m’as fait découvrir Feu de l’esprit, ai-je prêché dans le désert?

    Aimé par 1 personne

      1. Chère Isabelle, tu as un Coeur de Feu (comme notre Guerrière de l’Amour) et parfois ton Esprit se brouille : il est parasité parce que cela gêne certaines « entités » que tu approches d’un peu trop près cette Réalité TOTALE à laquelle tu es pourtant Puissamment connectée. 😊

        Ce Réel TOTAL nous est vital à nous, les « Femmes Intégrales d’Alternation » : les Eve en quête de leur Paradis Perdu et Retrouvé (car nous l’incarnons, en fait!!) … Et on peut constater clairement que de Mère-Veilleux « Adam » nous soutiennent et nous Aiment inconditionnellement !! Preuve que l’Univers TOTAL agit pour nous sortir de cette « matrice » infernale.

        J’ai traversé ce truc de « confusion » que tu exprimes, mais c’est une illusion : tu as le Discernement de Feu qui te permet de ressentir ces deux mondes. Tu fais un pas vers le Réel, et l’Esprit de la Réalité fait aussi un pas vers toi. Regarde toute la bonne VOLONTÉ et l’Unergie d’Amour qui se dégage de ta réponse à Hubertelie.🌸

        Il se passe des choses qui échappent à notre cerveau car il a des « Œillères Normopathes » (tu avais aimé cet article que j’ai pondu) mais notre Coeur peut TOUT comprendre !! Ce Coeur « fécondé » (fusionné) à l’Esprit de Vérité. Pas à des entités qui ne se nomment pas et sèment la confusion pour freiner notre libération.

        Si je peux me permettre, voici un texte que j’ai partagé sur mon autre blog, si tu le lis avec le Coeur et en faisant abstraction des petits bugs de l’esprit, je pressens que la Joie naîtra en toi (ou tout autre extrait qui t’inspire d’ailleurs car le hasard n’existe pas) 😉 Je ne veux rien t’imposer bien entendu ! Je t’embrasse.

        Et comme je dis souvent à Guerrière d’un Réel : courage, on ne lâche rien !! 🌸

        https://alternationtotale.wordpress.com/2020/06/10/deux-passes-dinosaures-eden/

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :